Energie renouvelable : quels sont les 5 moyens d'en produire?

gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’énergie verte ?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

energie renouvelable

Nous connaissons tous le terme “énergie renouvelable” mais que représente-t-il vraiment ? Comment fait-on pour créer de l’énergie renouvelable ? Découvrez les différents types mais trouvez aussi les informations nécessaires aux certificats verts que vous obtenez si vous installez des panneaux solaires en Belgique.


Qu’est-ce que l’énergie renouvelable ?

energie renouvelable

Nous vivons à une époque où les problèmes environnementaux prennent de plus en plus de place dans les esprits. Depuis de nombreuses années, l'Homme se rend compte de l'impact qu'il a sur l'environnement et essaie de limiter les dégâts. Les États essaient de trouver des règles à mettre en place pour diminuer l'impact environnemental des industriels comme des particuliers.

Dans toutes ces démarches vers un monde plus vert, les énergies vertes apparaissent comme une partie de la solution pour avancer dans un sens plus durable. Aujourd'hui, tout le monde connait ces termes : "énergie renouvelable" mais ils ne sont pas toujours bien employés ni compris.

Définition de l’énergie renouvelable

L’énergie renouvelable, aussi appelée “énergie verte”, est une énergie produite à partie de ressources inépuisables ou qui se renouvellent constamment.

Dans le cas de l'exploitation d'une ressource qui se régénère, elle reste renouvelable si elle se renouvelle plus vite que ce qu'on exploite. Par exemple : les arbres poussent naturellement. Si nous les exploitions à mesure qu'ils repoussent et dans leur configuration naturelle, l'énergie produite à partir de leur combustion serait une énergie renouvelable.

Les énergies vertes sont intéressantes car elles sont durables et pérennes. Ce ne sont pas des ressources qui s'amenuisent et qui tendent à disparaître comme les énergies grises.

Différences entre énergies renouvelables et énergies non renouvelables

Les énergies non renouvelables sont plus communément appelées "énergies grises" pour contraster avec le terme "énergies vertes". Ces énergies grises, a contrario des énergies renouvelables, proviennent de ressources limitées qui se réduisent et tendent à disparaitre à cause de notre surexploitation.

Les énergies ou combustibles que nous utilisons en majorité à l'heure actuelle pour nous chauffer, nous éclairer ou simplement disposer d'électricité proviennent d'énergies fossiles et leur exploitation nuit directement ou indirectement à l'environnement.

C'est le cas de :

  • L'énergie nucléaire qui provient de l'uranium, un métal dont les ressources réduisent. Il sert encore à produire près de 40% de l'électricité en Belgique ;
  • Le gaz naturel qui provient de ressources souterraines au même titre que le pétrole ;
  • Le pétrole qui est puisé dans des sols profonds ;
  • Le charbon qui est extrait dans des mines.
    energie fossile

La production d'énergie avec ces ressources n'est pas toujours très polluante contrairement à ce qu'on peut croire. Le nucléaire est un très bon exemple car la production d'énergie via cette technique ne dégage presque aucun gaz à effet de serre. Dans ce cas-là, le problème se porte sur la dangerosité des déchets que cette industrie produit et l'exploitation d'un métal en quantité limitées.

Toutes ces énergies fossiles sont pour la plupart le résultat de millions d'années de création naturelle que nous exploitons souvent de manière destructrice pour les écosystèmes dans lesquels nous les puisons et avec des techniques polluantes.

Pour ces raisons de pollution, de préservation de l'environnement et des ressources naturelles, il est très opportun de se tourner vers des techniques de production d'énergie durable, même si à l'heure actuelle elles présentent également des inconvénients et qu'il n'est pas encore possible de compter uniquement sur elles.

Quelles sont les différentes énergies renouvelables en Belgique ?

Il existe diverses sources d'énergie renouvelable et nous en utilisons certaines en Belgique. Il y a majoritairement 5 types d'énergie renouvelable :

  • L'énergie solaire ;
  • L'énergie éolienne ;
  • L'énergie hydraulique ;
  • L'énergie biomasse ;
  • L'énergie géothermique.

L'énergie solaire

panneau solaire energie renouvelable

L’énergie solaire utilise les rayons du soleil comme ressource. Cette énergie solaire est captée à l'aide de panneaux solaires qui transforment ces rayons soit en chaleur soit en électricité.

On distingue donc deux types de panneaux solaires différents :

  1. Les panneaux photovoltaïques sont ceux qui permettent de convertir la chaleur captée par le soleil en électricité. Ce sont les panneaux solaires les plus répandus dans la création d'énergie domestique. Les propriétaires de panneaux photovoltaïques deviennent alors des prosumers (producers/consumers) et bénéficient de certificats verts en contrepartie de leur production d'électricité ;
  2. Les panneaux solaires thermiques utilisent la chaleur captée pour chauffer directement de l'eau qui passe dans les panneaux via des tuyaux. Cette eau est alors utilisée pour la consommation d'eau à l'intérieur de la maison ou pour le chauffage en distribuant l'eau dans les radiateurs. Ces panneaux peuvent être utilisé comme chauffage de piscine également.

En Belgique, de nombreux particuliers font le choix d'installer des panneaux photovoltaïques sur leur toit afin de produire leur propre électricité. D'un point de vue industriel, certaines fournisseurs d'électricité disposent de leurs propres installations pour fournir une énergie toujours plus verte et locale à leurs clients. C'est le cas notamment du fournisseur DATS 24.

L'énergie éolienne

eolienne energie renouvelable

Les éoliennes utilisent le vent pour produire de l’énergie. En effet, le vent fait tourner les pales de l’éolienne et qui produit alors une énergie dite "cinétique". Cette énergie est transmise à un générateur qui peut alors convertir cette énergie en électricité.

On distingue deux grands types d’éoliennes :

  • Les éoliennes industrielles : elles sont situées dans les zones les plus venteuses telles que les champs, le bord des autoroutes ou encore, en mer. On distingue alors les éoliennes onshore (sur terre) et offshore (en mer). Aujourd'hui, de nombreux parcs éoliens offshore existent à travers le monde ;
  • Les éoliennes domestiques qui sont installées chez les particuliers. Elles sont généralement installées sur le toit de la maison ou dans le jardin. C'est assez peu courant car l'installation d'éolienne domestique doit faire l'objet d'une étude qui définit si vous vivez dans une zone assez venteuse pour que ce soit rentable.

En Belgique, les éoliennes sont en pleine croissance et la proportion d'énergie éolienne dans notre mix énergétique global augmente chaque année. L'association Belgian Offshore Platform dispose de plusieurs parcs éoliens en Mer du Nord financés par de multiples investisseurs, notamment des acteurs du marché l'énergie belge tels que Aspiravi ou Eneco.

L'énergie hydraulique

L’énergie hydraulique permet de produire de l’électricité grâce à l’eau. L’énergie hydraulique s’utilise moins que les éoliennes et les panneaux photovoltaíques mais a l’avantage d’être exploitée de multiples façons :

  • La centrale hydroélectrique qui fonctionne grâce aux chutes d’eau. Un barrage va d’abord stocker l’eau et la relâcher dans une “conduite forcée” pour l’emmener jusqu’à la centrale hydroélectrique. La force de l’eau va faire tourner une turbine qui à son tour fera tourner un alternateur pour produire de l’électricité ;
  • L’énergie marémotrice qui produit de l’énergie renouvelable grâce à la différence de niveau d’eau pendant les marées. A marée haute, l’eau est retenue par un barrage avant d’être relâchée via des turbines dans un bassin à marée basse. C’est ce phénomène qui produit de l’électricité ;
  • L’hydrolienne qui fonctionne de la même façon qu’une éolienne mais grâce aux mouvements de l’eau.

C'est une technique utilisée également en Belique puisqu'il y a, à travers le pays, 141 centrales hydroélectriques qui produisent de l'électricité.

L'énergie biomasse

La biomasse est l'ensemble des déchets organiques d'origine végétale ou animale. Il est possible de les revaloriser et de créer de l'énergie à partir de la biomasse. C'est, en quelques sortes, une forme de recyclage de matières organiques.

Celle-ci est présente en grande quantité puisqu'elle comprend tous les déchets provenant de l'agriculture, de l'industrie et du commerce de biens alimentaires, mais également de l'industrie du bois.

On compte plusieurs techniques pour transformer la biomasse en énergie :

  • La combustion qui consiste à brûler des matières organiques sèches, telles que le bois, dans une chaudière à biomasse ;
  • La gazéification qui permet de transformer par la chaleur et grâce à un réactif gazeux (par exemple, la vapeur d’eau), une matière solide en gaz ou en biocarburant ;
  • La biométhanisation qui est un processus de dégradation naturelle des matières organiques. Cette dégradation se produit sans oxygène et à haute température. Grâce à cela, les matières organiques vont produire des bactéries qui vont produire du biogaz (méthane). Ce gaz peut alors être exploité pour produire de l’électricité ou être utilisé en tant que gaz.

Cette technique est déjà utilisée en Belgique où on dénombre quelques usines de biométhanisation. Ce principe peut devenir un moyen concret de produire de l'énergie tout en optimisant des déchêts déjà existants et prenant de la place.

gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’énergie verte ?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

L'énergie géothermique

geothermie energie renouvelable

La géothermie est le principe d'utiliser d'exploiter la chaleur présente naturellement dans le sol. En effet, le noyau de la Terre est très chaud et il diffuse de la chaleur aux couches souterraines du sol. Il est possible d'exploiter cette chaleur via des sondes plongées dans le sol à certaines profondeurs.

Il existe 3 types de géothermie :

  1. La pompe à chaleur qui récupère la chaleur dans des surfaces peu profondes. C’est ce qu’on appelle la géothermie à très basse énergie. Elle est généralement utilisée pour les foyers et pour approvisionner le chauffage au sol ;
  2. La géothermie hydrothermale qui va puiser la chaleur dans des eaux naturellement chaudes. Plus l’eau a été puisée profondément, plus elle sera chaude. Les eaux puisées à moyenne profondeur permettent de produire du chauffage tandis que les eaux à grande profondeur produisent de l’électricité ;
  3. La géothermie profonde ou pétro thermale va puiser la chaleur à plus de 1500 mètres de profondeur afin de produire de l’électricité à échelle industrielle. Ce type de géothermie est difficilement applicable en Belgique car le pays ne dispose d’aucun réservoir volcanique.

En Belgique, nous exploitons plusieurs sources de géothermie pour produire de l'énergie. C'est le cas notamment à Saint-Ghislain où un puit de 3000 mètres de profondeurs permet d'aller puiser de la chaleur à 70°C.

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables ?

Les énergies renouvelables sont positives puisqu’elles visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre , en partie responsables du réchauffement climatique, et sont inépuisables. Comme expliqué ci-dessus, leur but premier est de produire et de fournir de l’électricité et du chauffage de manière écologique, en puisant dans les ressources naturelles de la Terre. Cependant, les énergies renouvelables ont parfois quelques inconvénients.

Les énergies renouvelables ont un impact positif indéniable sur l'environnement. Elles permettent de ne plus devoir se servir dans des ressources naturelles limitées pour produire notre énergie. De plus, la production et l'exploitation des énergies grises est souvent polluante et émettrice de gaz à effet de serre.

Cependant, à l'heure actuelle les énergies renouvelables ne peuvent pas couvrir nos besoins totaux en énergie et nous devons encore avoir recours aux énergies non renouvelables. D'un point de domestique, ce n'est pas toujours rentable d'installer un système d'autoproduction d'électricité. Retrouvez ci-dessous les différents points positifs et négatifs que l'on peut relever sur les énergies renouvelables.

Avantages et inconvénients des énergies renouvelables
Énergie renouvelable Avantages Inconvénients
Énergie solaire
  • Investissement rentable ;
  • Indépendant au réseau électrique général ;
  • Produit plusieurs énergies (électricité, chauffage, eau chaude) ;
  • Le soleil est une ressource inépuisable et gratuite.
  • Cher à l’installation ;
  • Pour être 100% indépendant, il faut installer beaucoup de panneaux photovoltaïques et/ou thermiques ;
  • Dépend du climat : moins il y a de soleil, moins il y a de production ;
  • Durée de vie limitée à 25 ans.
Énergie éolienne
  • Aucune matière polluante ni d’onde radioactive diffusées ;
  • La production d’électricité éolienne est plus conséquente en hiver (plus de vent), saison où on en consomme le plus ;
  • Les parcs éoliens sont compatibles avec les productions agricoles ;
  • Peu d’espace au sol nécessaire pour installer une éolienne.
  • Nuisance sonore ;
  • Dépend de la puissance du vent : l’éolienne a besoin d’un vent minimum mais s’arrête si sa puissance est supérieure à 90km/h ;
  • Danger potentiel pour les volatiles ;
  • Cher à la fabrication et à l’installation.
Énergie hydraulique
  • La qualité de l’eau ne change pas, aucun produit n’y est ajouté ;
  • Les centrales hydrauliques sont construites dans des terrains en relief, ce qui permet une production d’énergie conséquente ;
  • Ajustable en fonction du flux de l’eau et des barrages ;
  • Faibles coûts d’exploitation grâce au système automatisé.
  • Pas exploitable partout dans le monde ;
  • La construction des centrales hydrauliques n’est pas écologique ;
  • Peut affecter le comportement des poissons ;
  • La sécheresse bloque la production d’énergie.
Énergie biomasse
  • L’énergie biomasse est fabriquée à partir de déchets réutilisés ;
  • Les ressources utilisées sont peu coûteuses ;
  • Produit plusieurs énergies (électricité, chauffage, biocarburant).
  • Les centrales biomasse qui utilisent la combustion produisent des gaz à effet de serre.
Énergie géothermique
  • La géothermie à très basse énergie est disponible partout dans le monde ;
  • Ne dépend pas des conditions climatiques ;
  • Basée dans le sol et donc, discrète.
  • Coût d’exploitation élevé ;
  • Risque d’affaissement de terrain ou de séisme pendant la mise en place du système ;
  • La rentabilité financière prend plusieurs années.

Qu’est-ce qu’un certificat vert destiné aux producteurs d'énergie renouvelable ?

certificat vert

Pour un consommateur, une installation de production d'énergie renouvelable est très onéreuse et sa rentabilité n'est pas assurée dans tous les cas. Pour contrer ce problème, l'Union Européenne et le gouvernement ont décidé de soutenir financièrement les producteurs verts afin d'encourager la production d'énergie au niveau domestique.

Ce soutien a été mis en place sous la forme des certificats verts (CV). C'est un "bon" qui est remis aux producteurs d'électricité. La quantité de certificats dépend de la capacité de production l'installation. Chaque certificat a une valeur financière et pour récupérer cette somme d'argent, le détenteur doit le revendre auprès d'un fournisseur d'énergie. De leur coté, les fournisseurs ont un quota de certificats à racheter par an et sont donc obligés de les racheter.

Ce système encourage les particuliers a, par exemple, installer des panneaux photovoltaïques pour leur habitation puisque ces certificats verts leur permettront de récupérer une partie de leur investissemrnt. De l’autre côté, le certificat vert oblige les fournisseurs d’énergie à investir d'une certaine manière dans les énergies vertes.

  • La distribution des certificats verts se fait d'un point de vue régional :
  • En Wallonie, les certificats verts sont octroyés par la CWaPE ;
  • À Bruxelles, c’est Brugel qui distribuent les CV ;
  • En Flandre, vous pourrez faire toutes vos demandes à la VREG.

Paradoxalement à l'encouragement de la production d'énergie à un niveau domestique, l'État a mis en place une taxe destinée aux propriétaires de petites productions d'énergie. En effet, le tarif prosumer est un tarif ajouté à la facture énergétique des producteurs d'énergie et se justifie comme étant une contribution aux frais du réseau électrique public.

gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’énergie verte ?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Mis à jour le