Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Laissez-nous votre numéro de téléphone, l'un de nos conseillers vous rappellera dès que possible !

Les 3 raisons de la hausse du prix de l’énergie en 2021

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz ?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Notre call center est actuellement fermé. Laissez votre numéro de téléphone pour vous faire rappeler par l'un de nos conseillers.

hausse prix energie

Depuis quelques mois, l’Europe traverse une crise énergétique sans précédent. Les prix flambent et font des victimes. Parmi elles, de nombreux fournisseurs mais également des consommateurs qui ne savent pas comment ils vont assumer le paiement de leurs factures. Pourquoi les prix augmentent tant et comment y faire face ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.


Hausse des prix de l’énergie en Belgique 2021

Vous avez certainement remarqué depuis quelques mois que les prix de l’énergie en Belgique augmentent de manière considérable.

hausse prix energie

L’électricité, le gaz naturel et le pétrole connaissent actuellement une crise sans précédent qui se traduit par une augmentation générale du prix des différentes ressources que nous utilisons au quotidien.

Dans la première partie de l’année 2020, l’énergie avait vécu une forte baisse expliquée majoritairement par le COVID-19 qui imposait une nouvelle manière de consommer l’énergie. À partir du mois de juillet 2020, les prix ont commencé à augmenter et cette hausse est toujours en cours en fin d’année 2021. De nombreux fournisseurs font faillite, arrêtent de proposer certaines offres de leur gamme de prix car ils ne peuvent plus les assumer.

Nous allons vous expliquer dans cet article les raisons de cette flambée des prix de l’énergie qui concerne d’ailleurs toute l’Europe et non la Belgique uniquement. Quels sont les impacts sur les producteurs, les consommateurs et les fournisseurs ? Comment faire face à l’augmentation et à quoi devons-nous nous attendre pour la suite ?

Quelles sont les causes principales de la hausse des prix ?

prix electricite

La hausse des prix de l’énergie en Europe s’explique par différentes raisons que nous allons vous détailler ci-dessous :

  1. Le COVID-19 ;
  2. Le prix du pétrole ;
  3. Le prix du gaz naturel.

Pour comprendre ces raisons, il faut d’abord comprendre comment fonctionne la distribution de produits et services sur un marché, et la définition des prix. Sur un marché, quel qu’il soit, on différencie l’offre et la demande. L’offre, c’est la quantité de produits qu’un vendeur met en vente pour un certain prix. La demande est la quantité d’un produit demandée par les consommateurs.

Pour que le marché soit sain et satisfaisant pour les deux parties, il faut qu’il y ait un équilibre. C’est-à-dire une cohérence entre la quantité demandée et la quantité proposée. Il est possible d’avoir une certaine maîtrise de cet équilibre. En effet, l’offre ne peut pas augmenter ou diminuer en un claquement de doigts.

Il faut donc agir sur la demande et pour ce faire, il faut suivre un principe fondamental :

  • Si la demande augmente et devient supérieure à l’offre, les prix augmentent. Cela a pour effet de diminuer la demande. C’est pour cette raison que les ressources très rares sont très chères ;
  • Si la demande diminue et que l’offre est trop importante, les prix diminuent pour inciter les consommateurs à acheter le produit.

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Laissez-nous votre numéro de téléphone, l'un de nos conseillers vous rappellera dès que possible !

Raison n°1 : le COVID-19

Le début de l’année 2020 a été marqué par l’arrivée de la crise du COVID-19 qui s’est répandue à travers le monde entier en quelques mois. Le monde a rapidement été mis en pause. De nombreuses entreprises ont dû fermer leurs portes en mettant la plupart des employés en chômage technique. Les sociétés qui pouvaient se le permettre ont mis leurs employés en télétravail à durée indéterminée.

La conséquence directe de cet arrêt massif d’activité a été une chute de la consommation d’énergie. Plus personne ne se déplaçait, de nombreuses entreprises énergivORES étaient à l’arrêt. En reprenant le schéma d’offre et de demande, la demande a fortement baissé et donc entraîné une chute des prix. Le carburant a notamment été proposé à des prix qui n’avaient plus été vu depuis de nombreuses années.

En avril 2020, les prix globaux de l’énergie touchaient leur minima.

prix energie belgique

VREG, 2021

Cependant les choses ont rapidement changé puisque le même mois commençait une augmentation qui a toujours lieu à l’heure actuelle. Soudainement, la majorité des gens ont travaillé à partir de chez eux, les magasins et les entreprises ont réouvert petit à petit à partir du déconfinement en mai et la demande est devenue rapidement bien plus élevée que l’offre.

Les consommations ont largement augmenté. Avant le COVID-19, les gens se rendaient au travail et ne consommaient pas d’énergie la journée dans leur maison. Maintenant, certaines entreprises rouvrent partiellement, ce qui rend leur besoin en énergie existant de la même manière que précédemment mais de l’autre côté, de nombreuses personnes télétravaillent et consomment aussi de l’énergie à la maison…

Raison n°2 : le prix du pétrole

petrole

En 2020, lorsque la pandémie s’étend et met le monde à l’arrêt, les plus gros producteurs de pétrole mondiaux décident de réduire leur production. En effet, l’organisation OPEC - Organization of the Petroleum Exporting Countries, qui réunit les 13 plus grands producteurs, décide en mai 2020 de réduire massivement la production de pétrole avec pour cause une importante diminution de la demande.

La population ne va presque plus au travail, les compagnies aériennes cessent la majorité de leurs activités... L'OPEC décide de réduire la production de pétrole est réduite de près de 12 millions de barils par jour.

Seulement, lorsque les restrictions furent peu à peu levées, la reprise des activités humaines a été plus importante que ce qu'avait prévu l’OPEC et la production devint rapidement beaucoup trop faible en comparaison à la demande. Cela a eu pour effet direct une augmentation considérable des prix du pétrole. Le prix du baril est passé de 15.06 USD en avril 2020 à 73.36 USD en septembre 2021.

Il y a également un effet collatéral sur le prix du gaz naturel. En effet, le prix du pétrole et du gaz naturel sont étroitement liés. Les deux sont des énergies fossiles puisées aux mêmes endroits et les prix sont contrôlés pour se suivre et éviter un choc au cas où l’un est trop supérieur à l’autre et que de nombreuses personnes passe d'une énergie à l'autre soudainement.

Raison n°3 : l’augmentation du prix du gaz naturel

prix gaz

Comme nous venons de le voir ci-dessus, le gaz naturel est passé à un certain niveau avec le prix du pétrole. Cependant, son augmentation n’est pas uniquement liée au pétrole et a surtout un très gros impact sur le prix de l’électricité. En effet, selon Eurostat, l’électricité produite en Europe est produite à 20% à partir du gaz. On comprend donc que son prix a un impact direct sur celui de l’électricité.

Le gaz naturel connaît une telle augmentation à cause de plusieurs facteurs également. L’hiver 2020 fût particulièrement froid et la demande a augmenté. De plus, et comme cité précédemment, les gens travaillant de leur domicile, la demande augmente naturellement car il y a plus de bâtiments à chauffer.

Le gaz consommé en Europe provient en grande partie de la Russie qui n’a pas augmenté ses livraisons de gaz vers l’Europe et qui a même eu tendance à les baisser. Cependant, depuis peu, le pipeline Nord Stream 2, fortement controversé en raison de l’augmentation de la dépendance européenne envers la Russie, a commencé à fonctionner et son objectif est de délivrer le double de gaz par rapport à la quantité actuelle.

Cela devrait résoudre les problèmes d’approvisionnement dans un futur plus ou moins proche mais cela ne résout pas les tensions mondiales qui augmentent suite à cette relation commerciale. En effet, les États-Unis désapprouvent ce renforcement de lien entre l’Europe et la Russie et avaient envisagé, en décembre 2019, des sanctions envers les sociétés investissant dans ce projet à plusieurs milliard de dollars, ce qui avait eu pour effet de stopper le chantier.

En mai 2021, le gouvernement Biden a décidé d’exclure les sanctions prévues par l’ex-président Trump. Le chantier a donc pu finir et le gazoduc peut prendre du service.

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Laissez-nous votre numéro de téléphone, l'un de nos conseillers vous rappellera dès que possible !

Quelles sont les conséquences pour les fournisseurs d’énergie ?

facture energie

Une telle augmentation des prix n’est anodine pour personne sur un tel marché. Les fournisseurs et les consommateurs souffrent évidemment énormément de cette situation. Du côté des fournisseurs, de nombreux doivent se résoudre à mettre la clé sous la porte car ils ne savent plus supporter leurs engagements.

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que les fournisseurs proposent généralement des prix fixes et des prix variables.

Le principe d’un prix fixe est que le consommateur souscrit un contrat pour un prix donné et le fournisseur s’engage à lui fournir l’énergie à ce prix pendant une période déterminée, généralement entre 1 et 4 ans. Cela signifie qu’actuellement, les fournisseurs qui ont délivré des prix fixes à leurs clients doivent continuer de leur fournir l’énergie au prix initialement convenu tout en achetant eux-mêmes l’énergie plus chère que ce qu'ils vendent et en la vendant donc à perte.

De nombreux petits fournisseurs tombent rapidement en faillite car ils ne savent pas supporter de telles pertes financières. Pour pallier ce problème, les fournisseurs augmentent les acomptes des consommateurs pour avoir plus de liquidités et pouvoir limiter les dégâts, même si cette solution peut se retourner contre eux et empirer leur situation.

L’effet sur le marché est dévastateur. À travers l’Europe, de nombreux fournisseurs cessent leurs activités. En Grande-Bretagne, 10 sociétés se sont mises en faillite durant les 7 dernières semaines. En France, Leclerc Energy a récemment déclaré stopper ses activités également.

mega

En Belgique, c’est le fournisseur Mega qui a décidé de stopper ses ventes de manière indéterminée et qui a supprimé son service client. Des acteurs comme ENGIE ou Eneco ne proposent plus de prix fixes.

À moyen terme, on pourrait être témoin d’une vague de faillites des petits fournisseurs et d’un retour en puissance des gros fournisseurs ayant la capacité de résister à une période difficile comme celle-ci.

Quelles sont les conséquences pour les consommateurs ?

Pour les consommateurs, les résultats sont sans appel. Actuellement, leur facture d’énergie a augmenté de 68% depuis le début du COVID-19 et nous attendons une augmentation probable d’encore 12% pour cet hiver.

Notre conseilLa plupart des fournisseurs augmentent vos factures d’acompte, à raison. Si vous en avez les moyens et la possibilité, augmentez vos acomptes considérablement. En effet, le montant de vos acomptes n’est qu’une prévision de votre consommation en fonction du prix de l’électricité en vigueur. Cela signifie que des acomptes trop bas peuvent avoir un effet dévastateur sur votre facture de régularisation qui sera élevée en raison des prix de l’énergie. C’est la raison pour laquelle les fournisseurs augmentent d’eux-mêmes les acomptes, en plus de la raison des liquidités citée plus haut.

On peut imaginer que les états vont réagir à cette crise et ne pas laisser les citoyens choisir entre se chauffer ou se nourrir.

Actuellement, aucune mesure n’a été prise en Belgique.

belgique

Les différents partis politiques proposent différentes mesures.

Le PS et le cdH proposent notamment la mise en place d’un chèque énergie, comme le fait la France, qui consisterait en une réduction de la facture annuelle d’énergie des ménages et financée par l’État. Le cdH entend octroyer une prime exceptionnelle pour l’hiver 2021-2022 aux familles fragiles et de la classe moyenne tandis que le PS voudrait mettre en place une mesure à long terme.

Certains partis tels que le PTB, le CD&V et le Vlaams Belang demandent un retour de la taxe à 6% sur l’énergie.

En effet, en 2015, la taxation de l’énergie était passée de 6% à 21% en suscitant l’indignation des citoyens.

À l’aube de l’hiver, il est certain que nous en saurons prochainement davantage au sujet de cette crise énergétique sans précédent et des mesures qui vont être prises pour contrer la crise et soulager le portefeuille des consommateurs.

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Laissez-nous votre numéro de téléphone, l'un de nos conseillers vous rappellera dès que possible !

Mis à jour le