Comprendre sa facture d'électricité et de gaz

gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

gaz et electricite

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Notre call center est actuellement fermé. Laissez votre numéro de téléphone pour vous faire rappeler par l'un de nos conseillers.

facture d'électricité et de gaz

Il est parfois difficile de comprendre toutes les données et caractéristiques de vos factures d’électricité et de gaz. C’est pourquoi nous vous expliquons en détails les différents postes de coûts de votre facture, les données client et fournisseur y apparaissant ainsi que les différents types de factures existants.


 

Les différents types de factures d’électricité et de gaz

Il existe trois types de facture dans le marché de l’énergie en Belgique. Ce système permet aux fournisseurs d’électricité et de gaz de vous faire payer le montant exact de ce que vous avez consommé tous les mois ou sur une année.

Ci-dessous, nous vous expliquons en détails les différentes factures existantes et quel est leur rôle.

facture

Facture d’acompte

Il s’agit de la facture que vous recevez tous les mois (ou tous les deux mois, en accord avec votre fournisseur). Le montant de la facture d’acompte est choisi par le consommateur sur base d’une estimation de sa consommation, effectuée avec ou par son fournisseur.

Pour effectuer une estimation, le fournisseur se base sur la moyenne de consommation du logement depuis les 12 derniers mois.

Si au bout de quelques mois, vous vous rendez compte que le montant de votre facture est trop ou, au contraire, pas assez élevé, vous êtes libres de l’ajuster, en accord avec votre fournisseur.

Facture annuelle

Aussi appelée “facture de régularisation”, vous la recevez tous les ans, après que votre gestionnaire de réseau de distribution soit venu relever vos compteurs.

Le relevé de compteurs permet de voir combien de kWh vous avez consommé sur une année et donc, combien vous devez réellement à votre fournisseur.

La facture d’acompte permet donc d’ajuster le montant de vos acomptes mensuels sur l’année écoulée.

Autrement dit, si vos acomptes étaient trop élevés par rapport à votre consommation réelle, votre fournisseur vous remboursera la différence et inversement.

Facture de clôture

Dans le cas où vous déménagez, décidez de changer de fournisseur d’énergie ou devenez client protégé, vous recevez une facture de clôture.

Elle permet de clore les comptes auprès de votre fournisseur actuel et d’ajuster vos acomptes à votre consommation réelle, tout comme la facture de régularisation.

Quels sont les différents coûts présents sur ma facture d’énergie ?

coûts facture

Votre facture d’énergie ne correspond pas seulement à ce que vous avez consommé sur une période donnée. En effet, d’autres frais s’y ajoutent. C’est d’ailleurs grâce à ces derniers que l’électricité et le gaz naturel sont acheminés jusqu’à votre habitation.

Une facture, qu’elle soit pour le gaz ou l’électricité, est constituée de 4 postes de coûts.

Le prix de l’énergie

Le prix de l’énergie est la seule composante d’une facture soumise à la concurrence. Il comprend le prix du kWh ainsi que de la redevance fixe annuelle.

En effet, depuis la libéralisation du marché de l’énergie en 2007, les fournisseurs sont libres de choisir leurs propres tarifs (prix du kWh). De plus, un même fournisseur peut proposer différents prix du kWh selon les offres qu’il propose.

Concernant la redevance annuelle, elle correspond à la livraison du gaz naturel et de l’électricité chez vous. Elle est également choisie par le fournisseur et son montant peut également varier d’une offre à l’autre.
Plutôt que de vous la faire payer en une fois, les fournisseurs divisent son montant en 12 afin que vous puissiez en payer une partie mensuellement.

C’est essentiellement à cause du prix de l’énergie qu’il est essentiel de comparer les offres avant de souscrire un contrat.

Dès lors, nous vous conseillons d’effectuer une analyse en fonction, par exemple, de votre type de compteur électrique (simple, bi horaire) mais aussi, de l’utilisation que vous avez de l’électricité et/ou du gaz (chauffage, cuisson, eau chaude,...).

Besoin d’aide pour trouver le tarif le plus adapté à votre mode de vie ? Faites confiance à nos experts en énergie et effectuez dès à présent un comparatif gratuit ! Appelez-les au ☎071 96 37 91.

Les coûts de distribution

Cette composante fait partie des “coûts de réseau” vous permettant d’avoir l’électricité et le gaz naturel dans votre logement.

Les coûts de distribution correspondent au coût du transport de l’électricité et du gaz depuis le réseau jusqu’à votre habitation.

Ils sont imposés par votre gestionnaire de réseau de distribution (Ores, Resa, Sibelga ou encore, Fluvius) et peuvent différer d’un GRD à l’autre. Ils sont ensuite approuvés par la CREG.

Ils composent environ 27% de votre facture et couvrent les frais de votre GRD, à savoir :

  • L’entretien et le développement du réseau,
  • L’utilisation de ce réseau,
  • Les frais de service public tels que l’éclairage,
  • La gestion des compteurs et leur location,

Les coûts de distribution étant mis en place par votre gestionnaire de réseau de distribution, ils sont susceptibles de varier d’une région à l’autre du pays.

Les coûts de transport

transport

Tout comme les coûts de distribution, les coûts de transport font partie des frais liés au réseau.

Ils correspondent aux coûts liés à l’infrastructure nécessaire pour le transport de l’électricité, de son lieu de production (les centrales nucléaires, par exemple) à son réseau de distribution.

C’est le gestionnaire de réseau de transport qui fixe son prix et qui est par la suite, également approuvé par la CREG.

Contrairement aux GRD, il n’existe que deux GRT en Belgique :

  1. Elia pour l’électricité
  2. Fluxys pour le gaz.

Les coûts de transport correspondent en moyenne à 7% de votre facture totale.

Que cela soit pour l’électricité ou le gaz, les coûts de transport dépendent de votre réseau et donc, de votre région. Ainsi, le prix peut différer selon l’endroit où vous vivez.

Depuis janvier 2019 en Wallonie, tout le monde paie la même somme pour le transport de l’électricité.

Étant donné que l’électricité demande plus d’aménagement pour son transport et peut parfois venir de l’étranger, ses coûts de transport comprennent en plus :

  • La connexion au réseau,
  • La gestion du réseau et du système électrique,
  • Les coûts de compensation des éventuels déséquilibres,
  • L’intégration du marché,
  • Le financement de certaines centrales garantissant une sécurité d’approvisionnement,
  • En cas d’énergie verte : le financement des certificats verts et le raccordement aux parcs éoliens offshore.

Les taxes

taxes

Comme pour toute facture ou tout achat, des taxes sont ajoutées au montant final. En ce qui concerne les factures d’énergie, elles sont réparties comme suit :

  • La TVA élevée à 21%,
  • Les taxes fédérales,
  • Les taxes régionales.

Pour l’électricité et le gaz, les taxes fédérales englobent trois postes de coûts différents :

  1. Les frais permettant le bon fonctionnement de la CREG,
  2. L’OSP (Obligations de Service Public), à savoir le financement des CPAS pour leur permettre de venir en aide à la fourniture d’énergie des personnes en difficulté,
  3. Le financement du tarif social pour les clients protégés.

D’autres taxes fédérales sont ajoutées pour l’électricité uniquement :

Quant aux taxes régionales, elles regroupent les frais de raccordements au réseau électrique et au réseau gazier ainsi que les redevances voiries. Ces dernières sont reversées aux communes, aux provinces et à la Région.

Quelles sont les autres données apparaissant sur votre facture d’énergie ?

En plus de la répartition des divers coûts, votre facture d’énergie vous apporte d’autres informations essentielles concernant votre contrat :

  • Votre code EAN qui est le code d’identification de votre compteur. Il est toujours composé de 18 chiffres et en Belgique, commence par 54. Il vous sera notamment utile lors de la souscription d’un nouveau contrat ou pour un nouveau raccordement,
  • Les informations relatives à votre contrat et à votre offre : son nom, sa durée, son type (prix fixe ou variable), ses conditions,
  • Vos données personnelles : nom, adresse de livraison de l’énergie,
  • La période de consommation concernée,
  • Le numéro et la date d’envoi de votre facture,
  • Les coordonnées de votre service client,
  • L’évolution de votre consommation au fil de l’année,
  • L’origine de votre énergie : solaire, éolienne, nucléaire,...
Mis à jour le