Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Chauffage central : gaz, mazout, prix et installation

chauffage central

Le chauffage central est un système permettant de diffuser de la chaleur dans l’ensemble d'une habitation. Cet article vous explique ce qu’est le chauffage central et comment il fonctionne. Vous connaîtrez aussi le prix de l'installation d'un chauffage central, le coût des radiateurs et les différences entre le chauffage gaz et la mazout !


Qu’est-ce que le chauffage central ?

chauffage central

Le chauffage centrale se définit par un mode de fonctionnement centralisé à partir d'une chaudière et qui va chauffer les différentes pièces d'un habitat. Le système de chauffage central se distingue du système de chauffage d'appoint qui lui n'est destiné qu'à chauffer une seule pièce.

Le chauffage central chauffe l'eau grâce à un combustile (mazout, gaz, bois, électrique) puis répartit la chaleur dans le circuit de chauffage central via des émetteurs qui sont souvent des radiateurs. Lorsque l'eau refroidit, celle-ci revient vers la chaudière pour connaître un nouveau cycle de chauffe.

Les avantages de détenir un chauffage central sont nombreux, ce système centralisé est performant et confortable. Le chauffage central permet de réguler la chaleur dans chaque pièce de manière uniforme. Enfin, à long terme, le chauffage central coûte bien moins cher que les autres systèmes de chauffage. Une chaudière à condensation au gaz ou au fioul permet de réduire ses dépenses énergétiques jusqu'à 35%.

Aussi, le marché des chaudières évolue et des chaudières fonctionnant à l'énergie renouvelable sont désormais très performantes et cela à prix attractif !

  • On distingue deux types de modèles de chaudières présents sur le marché :
  • La chaudière à condensation est devenue la norme et garantit un rendement énergétique de 100 à 110% ;
  • La chaudière à basse température et la chaudière classique ne répondent plus aux critères de rendement en vigueur et ne sont plus installées dans les logements.

Les points négatifs du chauffage central est son coût d'installation relativement élevé et la nécessité de posséder un espace de stockage, hormis pour les chaudières fonctionnant au gaz. Selon l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH), l'installation d'un chauffage central coûte environ 5 000 euros.

Cette facture varie selon d'autres facteurs tels que le choix de la chaudière, le choix d'un système collectif ou individuel ou encore l'installation dans un logement neuf ou en construction.

Avantages et inconvénients du chauffage central
Points positifs Points négatifs
  • Excellente diffusion de la chaleur : un confort de chauffe continu et uniformément distribué
  • Rendement énergétique attractif : une baisse des dépenses énergétiques et donc de la facture de chauffage
  • Progression des systèmes de chauffage central d'énergies renouvelables
  • Installation du chauffage central coûteuse : un investissement initial non négligeable
  • Nécessité d'un espace de stockage suffisant pour les chaudières fonctionnant au bois, au fioul ou au GPL

Fonctionnement du chauffage central

Le chauffage central fonctionne toujours à l’aide d’une chaudière. Cette dernière, grâce à son énergie combustible, va chauffer de l’eau et l’envoyer dans les tuyaux de votre installation afin de distribuer de la chaleur à vos radiateurs et donc, à votre habitation.

Une fois votre eau chauffée et distribuée, elle retournera à la chaudière via un autre système de tuyaux afin de recommencer le processus. Le chauffage central est donc un circuit de chauffage fermé puisque l’action se répète en permanence.

Pour fonctionner de manière optimale, le chauffage central doit obligatoirement contenir les éléments suivants :

  • Une chaudière composée elle-même d’un brûleur permettant de chauffer l’eau ;
  • Un vase d’expansion qui permet d’absorber les divers volumes d’eau du circuit de chauffage en fonction de la température ;
  • La soupape de sécurité qui protège l’ensemble du circuit de chauffage d’une pression trop haute pouvant s’avérer dangereuse ;
  • Le manomètre indique la pression de votre chauffage exprimée en bar dont la pression idéale est de 1,5 bars, la flèche de votre manomètre doit toujours se situer dans la zone verte ;
  • Le circulateur, ou pompe de circulation, permet à l’eau de circuler dans le système de chauffage, de la chaudière aux radiateurs.

Retrouvez ci-dessous le schéma de fonctionnement d'un chauffage central :

description

Le système de chauffage se compose ainsi de trois principales étapes :

  1. La génération de chaleur à travers une chaudière souvent une chaudière au gaz : la chaudière a pour mission de chauffer l'eau ;
  2. La distribution de la chaleur à travers un ensemble de tuyauteries : les tuyaux transportent l'eau chauffée jusqu'aux radiateurs ;
  3. Le transfert de la chaleur au sein de l'habitat : les radiateurs ou bien le chauffage sol transfèrent la chaleur dans la pièce.

Un thermostat pour réguler le chauffage central

Pour que le chauffage central fonctionne correctement, il lui faut un système de régulation qui veille à ce que le brûleur s’allume et s’arrête à temps mais aussi à ce que la température de votre logement soit régulée correctement. Par exemple, un thermostat intelligent ou les vannes thermostatiques de vos radiateurs sont des systèmes de régulation.

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Chauffage gaz ou chauffage mazout ?

Le chauffage central fonctionne grâce à une chaudière alimentée par un combustible. Celui peut être de différentes natures. Il peut provenir d'énergies fossiles ou d'énergies renouvelables. Les énergies vertes sont en vogue mais encore très peu utilisées en comparaison aux énergies grises. Il existe cependant des chaudières qui se servent de la biomasse pour produire l'électricité.

Les deux options les plus répandues sont le gaz naturel et le mazout de chauffage. La majorité des habitations en Belgique sont chauffées grâce à ces deux énergies. Nous décrivons ces deux systèmes ci-dessous.

Le chauffage central au gaz

chauffage central au gaz

La chaudière au gaz est un système de chauffage central prisé en Belgique. En effet, le chauffage central au gaz présente de nombreux avantages. Le coût d'une chaudière dans le cadre de l'installation d'un chauffage central au gaz est le moins coûteux. De même, contrairement au chauffage central au mazout, elle est peu emcombrante car ne nécessite pas d'espace de stockage et émet moins de CO2.

La chaudière au gaz dure environ une vingtaine d'années si l'entretien est réalisé correctement. Ainsi, le chauffage central au gaz allège la facture de gaz et permet d'être plus respectueux de l'environnement !

Que choisir entre un chauffage électrique ou un chauffage au gaz ? Consultez notre article comparatif pour arbitrer ou bien consultez nos guides pour mieux comprendre le marché de l'énergie !

Pour calculer le prix de l’installation du chauffage central, vous devrez prendre en compte les éléments suivants :

  • Le prix de la chaudière diffère selon le type de chaudière choisi : les chaudières de gaz à condensation sont les plus économiques ;
  • L'installation du chauffage de gaz par un plombier chauffagiste : si votre bâtiment à plus de 10 ans, un coût supplémentaire de l'ordre de 6% de la TVA est obligatoire ;
  • L'entretien de la chaudière au gaz : il est possible d'établir un contrat d'entretien chaudière auprès de votre fournisseur d'énergie.
Coût de l'installation d'un chauffage central au gaz
Poste de dépenses Prix
Chaudière De 1 500 à 4 000€ TVAC
Installation 800 € HTVA - possibilité d'un coût supplémentaire de 800 € si tubage de la cheminée
Entretien 150 à 200 € à réaliser tous les 2 à 3 ans

Depuis 2015, la directive européenne Ecodesign oblige le remplacement des vieilles chaudières par des chaudières à condensation. Cette directive sur l'éco-conception impose des critères d'efficacité énergétique. Les chaudières au mazout ou au gaz doivent minimum être de la classe énergétique B.

Le chauffage central au mazout

Le chauffage central au mazout est un système très populaire en Belgique puisque c'est la deuxième solution la plus fréquente pour se chauffer. En effet, 37% des systèmes de chauffage du territoire belge sont au mazout. Il dispose de nombreux avantages en termes de prix, d'indépendance par rapport aux fournisseurs et de longévité.

La chaudière à mazout peut durer jusqu'à 25 ans si elle est bien entretenue. L'entretien de la chaudière à mazout est obligatoire et doit être fait tous les ans par un professionnel. Malheureusement, le chauffage au mazout présente l'inconvénient d'être plus couteux à l'installation qu'un chauffage au gaz. En revanche, le coût du combustible sera, en principe, moins élevé sur le long terme.

Coût de l'installation d'un chauffage central au mazout
Poste de dépenses Prix
Chaudière De 4000 à 7 000€ TVAC
Installation 4 000€
Entretien 150 € à réaliser tous les ans

Quel est le prix d’installation du chauffage central ?

Le prix d’installation du chauffage central dépend principalement des éléments suivants :

  1. La source d’énergie ;
  2. Le type de chaudière ;
  3. Le type d'appareils de chauffage ;
  4. L'installation du système de chauffage central.

Le prix de la source d'énergie est à payer chaque année, ce poste de dépenses est donc considérable et doit s'inscrire dans votre choix de type de chauffage central.

Coût de la source d'énergie pour le chauffage central
Combustible Prix 20 000 kWh/an
Chauffage Gaz 1 000 €
Chauffage Mazout 940 €
Chauffage Électricité 5 400 €
Chauffage Pellets 1 100€

Source : Chauffage-info.be

Vient alors le poste de dépenses du type de chaudière choisi et dépend du confort de chaleur voulu et de la surface de l'habitat.

entretien chaudiere

Vous souhaitez être conseillé pour souscrire à un contrat d'énergie avec l'entretien de votre chaudière inclus ?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un de nos conseillers en énergie !

Coût du type de chaudière pour chauffage central
Type de chaudière Prix
Chaudière à haute performance énergétique Entre 1 500 € et 2 500 €
Chaudière à condensation Entre 2 500 € et 5 000 €
Pompe à chaleur Entre 7 500 € et 25 000 €

Source : Chauffage-info.be

Le montant de la TVA diffère pour l’installation de votre chaudière, selon si votre habitation a plus ou moins de 10 ans. Elle est donc élevée à 6% si votre logement a plus de 10 ans et 21% si elle en a moins.

Ensuite, l'appareil de chauffage est un autre poste de dépenses. Les radiateurs et les convecteurs sont les appareils les plus courants.

Coût de l'appareil de chauffage pour chauffage central
Type d'appareil Prix
Radiateur Entre 70 € et 200 € par unité, hors pose
Convecteur Entre 275 € et 1 000 € hors pose
Chauffage par sol Environ 50 € par m²

Source : Chauffage-info.be

Enfin, le prix d’une installation effectuée par un chauffagiste professionnel oscille entre 7 500 et 12 500 euros. Vous avez toutefois la possibilité d’effectuer votre installation vous-même, pour autant que vous ayez des connaissances dans le domaine du chauffage. De cette manière, vous pourrez faire jusqu’à 50% d’économies.

Une fois votre installation effectuée, vous aurez des coûts supplémentaires tels que l’entretien de votre chaudière, légalement obligatoire.

Les diffuseurs de chaleur pour chauffage central

Il existe différentes manières de diffuser la chaleur avec un chauffage central. Cependant, il est important de préciser que, peu importe le modèle, son fonctionnement est toujours le même, à savoir : l’eau chauffe et circule afin de distribuer la chaleur dans votre habitation.

Le radiateur pour chauffage central

Le radiateur reste le moyen de chauffe le plus connu sur le marché. Son principe est simple : l’eau chauffée par le brûleur de votre chaudière vient dans les tuyaux de votre radiateur et retourne dans votre chaudière afin de recommencer le processus.

Le radiateur est facile d’installation et généralement bon marché. Il permet de chauffer une pièce de manière harmonieuse tout en ne desséchant pas l’air ambiant. Cependant, le radiateur demande de l’entretien, il faut notamment purger son radiateur régulièrement.

Le convecteur pour chauffage central

Avec le radiateur, il est le moyen de chauffe le plus sollicité dans les installations de chauffage central. Il a l’avantage de pouvoir être intégré au sol ou à une armoire. De plus, il chauffe et se refroidit plus vite que le radiateur et nécessite moins d’eau puisque comme son nom l’indique, il utilise une chaleur convective qui va inspirer l’air froid par le bas et créer une circulation d’eau chaude.

Le chauffage au sol

chauffage central gaz

Le chauffage au sol peut fonctionner à l’électricité ou au gaz. Sa spécificité est que les tuyaux où circulent l’eau sont placés en dessous de votre sol.

Son principal atout est qu’il diffuse la chaleur de manière plus homogène et harmonieuse. De plus, il est considéré comme étant plus écologique que certains autres systèmes de chauffe.

Les professionnels peuvent également vous le conseiller grâce au peu d’entretien qu’il nécessite. Toutefois, le défaut majeur du chauffage central au sol reste son prix, assez conséquent.

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Mis à jour le