La libéralisation du marché de l’énergie

gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

gaz et electricite

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Notre call center est actuellement fermé. Laissez votre numéro de téléphone pour vous faire rappeler par l'un de nos conseillers.

Libéralisation du marché

L'ouverture à la concurrence des marchés de l'énergie en Europe a redistribué les cartes entre les différents acteurs belges de l'électricité et du gaz. Les fournisseurs commerciaux ont fait leur apparition, privant dans la plupart des cas les intercommunales de leur rôle de fournisseur. La production de l'électricité et du gaz a quant à elle été soumise aux règles de l'offre et de la demande. Cette nouvelle compétitivité a modifié le marché belge et offre de nouvelles perspectives aux consommateurs.


Histoire de la libéralisation du marché de l’énergie

Pour comprendre la libéralisation du marché de l’énergie en Belgique, il est important de se focaliser dans un premier temps sur ses origines qui découlent de l’Union européenne.

En effet, l’Union européenne avait pour objectif de favoriser le libre-échange entre les biens et services des différents Etats-Membres.

En d’autres termes voici ce qui a été décidé :

  1. La séparation des métiers de chaque domaine de l’énergie
  2. La mise en place de la concurrence
  3. La création des obligations de service public pour garantir l’approvisionnement en énergie

Directive européenne sur le marché intérieur de l’électricité

directive europeenne electricite

L’Union européenne considérait que le consommateur devait avoir le droit de choisir librement son fournisseur d’électricité et de gaz.

C’est dans cette optique qu’a été mis en place la directive européenne de 1996 sur les règles communes pour le marché intérieur de l’électricité. Suite à cette directive, la production et la fourniture d’énergie passent dans le domaine concurrentiel. Le système des monopoles nationaux de l’énergie qui était en place a été supprimé suite à la libéralisation.

Directive européenne sur le marché intérieur du gaz naturel

directive europeenne gaz

Cette directive suit la même logique que celle de 1996 tout en tenant compte des particularités du marché du gaz telles que son importation, le transport par gazoducs ou encore la possibilité de stockage. Suite aux négociations, la directive européenne sur le marché intérieur du gaz naturel s’institutionnalise en 1998.

La libéralisation du marché belge

C’est en 2003 que la Belgique commence à se libéraliser avec la région flamande qui ouvre son marché de l’énergie. Ensuite, le 1er janvier 2007, le marché de l’électricité et du gaz en région wallonne et en région bruxelloise a été libéralisé.

Auparavant, c’étaient les intercommunales qui étaient responsables de la distribution et de la fourniture de l’énergie.

Aujourd’hui, les activités sont désormais réparties entre les fournisseurs commerciaux et les intercommunales qui assurent la gestion des réseaux.

Répartition des activités aujourd’hui
Les acteurs du marché de l’énergie Les activités
Les GRT Les gestionnaires de réseau de transport sont Elia pour l’électricité et Fluxys pour le gaz naturel.
Les GRD Les gestionnaires de réseau de distribution sont connectés aux GRT. Ils sont chargés de l'exploitation, l'entretien et développement de l'infrastructure qui apporte l'électricité et le gaz naturel aux ménages et sociétés.
Les fournisseurs Les fournisseurs se situent à la fin de cette chaîne, facturant au client final la consommation d'électricité et de gaz.

Pourquoi libéraliser le marché de l’énergie ?

L’un des principaux objectifs de l’Union européenne était de baisser les prix de l’énergie en ouvrant la concurrence sur ce marché.

Cela permet aujourd’hui au consommateur d’avoir la possibilité de comparer les prix et choisir l’offre qui lui correspond.Quant aux sociétés, toutes celles possédant une licence de fourniture d’énergie peut désormais fournir du gaz et de l’électricité en Belgique.

Autrement dit, la libéralisation du marché de l’énergie permet :

  • Le libre choix entre tous les fournisseurs d’énergie belges
  • La possibilité de comparer les fournisseurs et les offres
  • Le choix entre les offres fixes ou variables qui suivent la fluctuation du marché de l’énergie

Nous pouvons constater que la libéralisation du marché de l’énergie a favorisé le développement des énergies renouvelables et la protection de l’environnement car les consommateurs peuvent maintenant choisir entre l’énergie grise ou verte.

Les impacts de la libéralisation du marché belge sur les consommateurs

La libéralisation offre des avantages aux consommateurs mais n’est cependant pas à l’abri de critiques. En effet, certains consommateurs n'étaient pas totalement convaincus sur le fait que la libéralisation du marché de l'énergie amènerait à la réduction des prix.

Les critiques de la libéralisation du marché de l’énergie

La libéralisation du marché de l’énergie n’a pas fait l’unanimité au départ. Les consommateurs craignaient que cela soit plus bénéfiques aux entreprises qui pourraient profiter de l'ouverture à la concurrence pour augmenter les tarifs.

Cependant, cette crainte se dissipe face au fait que le consommateur soit désormais libre de choisir son fournisseur d’énergie. Il peut soit conserver son tarif actuel ou changer de fournisseur pour une meilleure offre.

L’aspect compétitif va pousser les fournisseurs à se différencier par le prix, ce qui ne peut être que bénéfique aux consommateurs.

Les impacts positifs

impacts positifs de la liberalisation

La libéralisation offre aujourd’hui l’avantage aux consommateurs et aux entreprises de choisir le fournisseur d’énergie qu’ils souhaitent. L’ouverture à la concurrence incite les producteurs et fournisseurs à proposer des produits et des services de qualités à des prix accessibles et compétitif.

Certains fournisseurs, comme Eneco par exemple, s’investissent dans la fourniture d’énergie verte.

L’objectif des fournisseurs aujourd’hui est d’obtenir des clients et de les fidéliser. Cet environnement vise une harmonisation des prix voire une réduction de ceux-ci ce qui a un effet positif sur la facture du consommateur belge.

Si un consommateur souhaite changer de fournisseur, cela est désormais plus facile avec la libéralisation ! En effet, ce dernier n’a rien à payer et il n’a pas à entreprendre de démarches auprès de son nouveau fournisseur.

La résiliation de votre contrat peut être fait à tout moment sans frais et sans justificatif de votre part.

Les fournisseurs et  les gestionnaires de réseau se chargent de tout pour assurer le bon déroulement du changement ! De plus, un changement de fournisseur ne vous oblige pas à modifier l’installation de vos compteurs.

Vous souhaitez profiter de la libéralisation et changer de fournisseur pour un meilleur prix ? Faites confiance à nos experts en énergie et appelez-les au  ☎ 071 96 37 91

Mis à jour le