Énergie verte : quelle est sa place en Belgique ?

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’énergie verte ?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’énergie verte ?

Laissez-nous votre numéro de téléphone, l'un de nos conseillers vous rappellera dès que possible !

energie verte

Dans cette période de transition énergétique, on entend beaucoup parler d’énergie verte. A quoi ce terme correspond-il vraiment ? Nous allons voir ensemble quels sont les différents types d’énergies vertes et quelle est leur place dans le mix énergétique de la Belgique.


Qu’est-ce que l’énergie verte ?

Énergie verte, énergie grise, énergie renouvelable, énergie fossile… Pour s’y retrouver parmi toutes ces appellations, faisons le point pour comprendre ce qui distingue l’énergie verte des autres énergies.

Énergie verte définition

Pour être qualifiée d’énergie verte, une énergie doit répondre aux deux critères suivants :

  1. Être une énergie propre, c’est-à-dire peu, voire non polluante, et dont les émissions de gaz à effet de serre sont très faibles ;
  2. Provenir de sources d’énergies renouvelables.

Qu’est-ce qu’une énergie renouvelable ? C’est une énergie disponible en quantité illimitée dans la nature : solaire, éolienne, hydraulique, géothermique et biomasse.

Le réchauffement climatique a remis sur le devant de la scène les énergies vertes. Elles sont de plus en plus plébiscitées pour favoriser la transition énergétique en remplacement des énergies grises.

Énergie verte vs énergie grise

energie nuclaire

On appelle énergie grise une énergie non renouvelable, c'est-à-dire présente en quantité limitée dans la nature. Les énergies grises proviennent en grande partie des énergies fossiles qui peuvent être nocives pour l’environnement car certaines sont polluantes. Parmi elles, on retrouve :

Les énergies grises sont celles que nous exploitons le plus dans notre société actuelle. Elles s’épuisent peu à peu.

L’énergie nucléaire est considérée comme une énergie propre car elle n’émet pas de CO2. En revanche, elle ne fait pas partie des énergies vertes. En effet, la ressource qu’elle utilise, l’uranium, n’est pas renouvelable. En Europe, le débat fait rage concernant l’utilisation de cette énergie : bien que décarbonée, elle n’est pas illimitée et ses déchets radioactifs peuvent être dangereux pour l’environnement et pour l’homme.

Quelles sont les différents types d’énergie verte ?

En Belgique, 5 grands types d'énergie verte sont utilisés pour produire de l'électricité, du gaz ou de la chaleur.

panneau solaire

L’énergie solaire

L’énergie solaire exploite les rayons du soleil de deux manières différentes :

  1. Avec des panneaux solaires thermiques : le principe est de capter la chaleur du soleil pour chauffer l’eau sanitaire de la maison (chauffe-eau solaire, chauffage de la piscine, etc.) ;
  2. Avec des panneaux solaires photovoltaïques : les cellules photovoltaïques convertissent la lumière du soleil en électricité, ce qui permet de couvrir la consommation d’électricité moyenne d’un ménage.

N’hésitez pas à consulter notre article pour tout savoir sur l’installation des panneaux solaires.

Chaque année, l’énergie solaire progresse un peu plus dans le mix énergétique belge.

Offre panneau solaire
Offre panneau solaire

Vous êtes propriétaire de panneaux solaires ?

Contactez-nous, nous vous aidons à trouver l’offre la plus adaptée à votre profil de producteur d’énergie.

Offre panneau solaire
Offre panneau solaire

Vous êtes propriétaire de panneaux solaires ?

Laissez-nous votre numéro de téléphone, l'un de nos conseillers vous rappellera dès que possible pour vous aider à trouver une offre d'énergie adaptée à vos besoins !

L’énergie éolienne

eolienne

Une éolienne est un dispositif qui utilise le vent pour transformer sa force en énergie. Concrètement, les éoliennes sont constituées de pales qui produisent de l’énergie cinétique avec l'action du vent. Cette énergie est ensuite transportée vers un générateur pour être convertie en électricité.

Les éoliennes se distinguent selon leur emplacement :

  • Les éoliennes onshores sont installées sur la terre ;
  • Les éoliennes offshores sont installées en mer.

Il existe également des éoliennes domestiques qui peuvent être installées directement chez vous.

L’énergie biomasse

La biomasse qualifie l’ensemble des matières organiques d’origine animale ou végétale. C’est une ressource que l’on trouve en grande quantité dans les secteurs suivants :

  • L’agriculture ;
  • L’industrie ;
  • Le commerce de biens alimentaires ;
  • L’industrie du bois.

Il est possible de transformer ces déchets organiques en chaleur, en électricité ou en carburant. Pour ce faire, il existe plusieurs techniques :

  1. La combustion : on brûle les matières organiques dans une chaudière à biomasse ou dans un poêle à pellets pour produire de la chaleur ou de l’électricité ;
  2. La méthanisation ou biométhanisation : grâce à la fermentation des matières organiques, on obtient du biogaz. Il peut être converti en électricité ou en chaleur à l’aide de la cogénération ou être transformé en biométhane pour être injecté au niveau du réseau de gaz naturel ou pour être utilisé comme carburant ;
  3. La gazéification : on transforme la biomasse en gaz à l’aide d’un réactif gazeux pour ensuite produire de la chaleur, de l’électricité ou du carburant.

L’énergie biomasse a pour avantage de revaloriser les déchets et de favoriser le recyclage, mais aussi d’avoir une empreinte écologique neutre, puisque sa combustion émet autant de CO2 que les matières organiques en assimilent lors de la photosynthèse.

L’énergie hydraulique

barrage hydroelectrique

L’énergie hydraulique consiste à utiliser la force de l’eau pour produire de l’électricité via :

  • Les centrales hydroélectriques : on compte 9 barrages hydroélectriques en Belgique. Ils vont retenir l’eau pour contrôler son débit et la transporter vers une centrale hydroélectrique. En faisant tourner une turbine, la force de l’eau active un alternateur qui produit de l’électricité ;
  • Les hydroliennes : elles ont le même fonctionnement que les éoliennes mais on remplace le vent par les mouvements de l’eau ;
  • L’énergie marémotrice : des barrages vont retenir l’eau à marée haute pour la relâcher avec des turbines à marée basse.

En Belgique, cette énergie est encore assez peu utilisée, il existe cependant 141 centrales hydroélectriques actives.

L’énergie géothermique

geothermie

A l’aide de sondes que l’on plonge dans le sol, il est possible d’exploiter la chaleur de la Terre. C’est ce qu’on appelle la géothermie. Pour parvenir à capter cette chaleur et à la transformer en électricité, il existe plusieurs procédés :

  1. La géothermie profonde ou pétro thermale : souvent utilisée dans les pays volcaniques, cette technique consiste à puiser la chaleur de la terre à plus de 1500 m de profondeur et permet de produire de l’électricité en quantité industrielle ;
  2. La géothermie hydrothermale : on ne puise pas la chaleur dans la terre mais dans les eaux naturellement chaudes ;
  3. La pompe à chaleur ou géothermie à très basse énergie : ce dispositif est de plus en plus utilisé par les ménages belges puisqu’il est économique et écologique. Il s’agit de puiser la chaleur à la surface du sol.

Quel est l’avantage de cette énergie verte comparé aux autres ? Contrairement à l’énergie éolienne et à l’énergie solaire, l’énergie géothermique ne dépend pas des conditions climatiques. Elle n’est donc pas intermittente.

Quelle est la part de l’énergie verte dans le mix énergétique belge ?

Chaque année, Elia, gestionnaire de réseau de transport en Belgique, publie un rapport concernant la répartition des sources d’énergie dans la production d’électricité du pays : le mix énergétique.

Mix énergétique Belgique 2022

En 2021, la part d’énergie grise est toujours, de loin, la plus importante dans le mix énergétique belge. Voici la répartition selon les sources d’énergie :

  • Énergie nucléaire : 52,4% ;
  • Gaz naturel : 24,8% ;
  • Éoliennes offshores : 7,3% ;
  • Éoliennes onshores : 4,3% ;
  • Énergie solaire : 5,1% ;
  • Biogaz : 2,2% ;
  • Autres : 3,8%.

La part des énergies vertes dans le mix énergétique belge est donc de 18,9%, ce qui est encore très bas comparé aux énergies grises. Toutefois, la production d’énergies renouvelables progresse chaque année, notamment grâce aux éoliennes et au solaire.

Mix énergétique Belgique demain ?

La Belgique a pris le parti de sortir progressivement du nucléaire dans un objectif de développement durable. En décembre 2021, un accord a été signé par les partis membres de la coalition gouvernementale précisant que d’ici 2025, la Belgique s’engage à arrêter le fonctionnement de 7 réacteurs nucléaires.

Pour y parvenir, le gouvernement belge fait le pari de tripler la capacité de ses parcs éoliens en mer d’ici 2030. De cette manière, la part des énergies vertes dans le mix énergétique passerait à 50%.

Les énergies vertes sont-elles vraiment vertes ?

energie verte

Les énergies vertes présentées ci-dessus sont issues de ressources qui n’émettent pas de CO2 ou qui ont un bilan carbone neutre. Cependant, pour les transformer en énergie, il faut construire des dispositifs qui, bien souvent, sont eux-mêmes polluants.

L’extraction des matériaux utilisés pour la fabrication de ces dispositifs peut être polluante. Par exemple, il faut extraire une grande quantité de silicium pour construire des panneaux photovoltaïques, et beaucoup d’acier pour les éoliennes.

Les usines de fabrication sont généralement délocalisées, en Chine par exemple, ce qui entraine plusieurs problématiques :

  • Les moyens de transport utilisés pour acheminer l’installation de l’usine à son lieu d’exploitation sont généralement approvisionnés en énergie fossile comme le pétrole ;
  • L’électricité utilisée dans les usines de production est souvent produite à partir du charbon.

Ainsi, même si la ressource utilisée est propre et renouvelable, c’est son processus de transformation qui peut être très polluant. Pour être totalement verte, une énergie devrait donc être transformée à partir d’autres énergies renouvelables.

Votre fournisseur d’énergie verte est-il aussi vert qu’il ne le dit ? Pour le savoir, vous pouvez consulter le site MonElectricitéVerte.be. Chaque année, Greenpeace y publie un classement des fournisseurs selon leur impact sur l’environnement.

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’énergie verte ?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un des conseillers en énergie de CallMePower !

Gaz et électricité
Gaz et électricité

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’énergie verte ?

Laissez-nous votre numéro de téléphone, l'un de nos conseillers vous rappellera dès que possible !

Mis à jour le