L’étiquette énergie : informations, nouveautés, A+ et A++

gas en elektriciteit

Besoin de conseils pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Notre call center est actuellement fermé. Utilisez notre outil d'estimation pour calculer votre consommation d'énergie annuelle !

etiquette energie

L’étiquette énergie, c’est cette étiquette que vous avez l’habitude de voir sur des électroménagers tels que les machines à laver, les lave-vaisselles, les frigos, etc. Elle sert à donner une idée de performance énergétique de l’appareil et est très utile pour nous aider à choisir ! Quand est-elle arrivée et quelles sont les informations qu’on peut y retrouver ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.


L’étiquette énergie, c’est quoi ?

etiquette energie

Créée il y a presque 30 ans, l’étiquette énergie est arrivée pour répondre à une demande croissante du consommateur d’avoir une meilleure transparence par rapport aux produits qu’ils achètent.

Elle permet également de se tourner vers une consommation plus réfléchie et plus durable, à une époque où la préservation de l’environnement est au centre des débats.

L’étiquette énergie est un indicateur de performance énergétique d’un appareil électroménager. La plupart des électros que nous connaissons disposent de cette étiquette mais elle reprend des informations différentes selon la nature de l’appareil.

Une information est commune à tous les appareils, c’est la classification graduelle générale. Selon différents critères, l’électro récolte une note qui va (allait) de A+++ à D, ce qui représente sa performance globale. Depuis peu, la classification a changé et va maintenant de A à G.

Une nouvelle classification sur l’étiquette énergie

Depuis le 1 mars 2021, l’étiquette énergie a changé et s’est modernisée ! Elle ne présente plus les mêmes informations et les méthodes de calculs sont différentes. Le système de gradation a également été revu pour être plus clair et compréhensible.

La classification n’est plus la même, on oublie le A+

Premièrement, la gradation a changé pour laisser place à quelque chose de plus lisible et visuel comparé à l’ancienne version.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous les différents paliers qui existaient avant le 01/03/21 ainsi que les nouvelles notations.

Évolution des notations énergétiques avant et après le 1er mars 2021
Avant le 1er mars 2021 Depuis le 1er mars 2021
A+++ A
A++ B
A+ C
A D
B E
C F
D G

Il y a donc le même nombre de niveaux différents, mais la volonté a été de diversifier les lettres. En effet, dans l’ancienne version, il y avait plusieurs niveaux dédiés au “A” et c’était moins évident de s’y retrouver avec les “+”.

Dans ce nouveau système, les lettres vont de A à G et c’est beaucoup plus visuel et simple à comprendre. En prenant un article au magasin, pas évident de voir la différence entre A+++ et A++ au premier coup d'œil.

Bon à savoirPour assurer une bonne transition entre l’ancienne et la nouvelle étiquette, aucun appareil n’a reçu la note maximale dans la nouvelle classification. De cette manière, on garantit une innovation technologique sans se bloquer.

gaz et electricite

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Notre call center est actuellement fermé. Laissez-nous votre numéro de téléphone et l'un de nos conseillers vous rappellera.

Les autres informations de l’étiquette énergie

Hormis le système de gradation présent sur toutes les étiquettes énergie, on peut y retrouver d’autres informations clés sur les qualités et performances de l’appareil. Elles ne sont pas toutes communes à tous les électros parce qu’elles dépendent évidemment du type d’appareil et d’utilisation.

Cependant certains critères sont universels. On peut notamment retrouver sur la plupart des appareils :

  • La consommation énergétique (et/ou en consommation d’eau) ;
  • Le niveau de bruit que l’appareil produit lors de son utilisation.

La consommation énergétique de l’appareil est une information essentielle lors d’un achat et c’est aussi une des informations principales qui sert à lui attribuer une note énergétique. La consommation moyenne est calculée soit pour 100 cycles, pour les appareils tels que machine à laver, sèche linge, … soit pour 1000 heures d’utilisation, pour les appareils tels que des ampoules, télévision, …

Le niveau de sonore lors de l’utilisation de l’appareil n’est pas forcément la priorité quand on achète un appareil mais ça s’avère très utile. Par exemple, en achetant un aspirateur, il est très intéressant de pouvoir choisir un appareil silencieux. Le bruit est exprimé en décibels (dB) et dispose aussi d’une lettre (de A à D) pour comprendre ce que vaut le niveau de dB.

Sur l’ancienne étiquette, on ne pouvait trouver que la quantité de décibels que l’appareil produit. Cependant, ce n’est pas toujours représentatif et tout le monde ne sait pas à quoi équivaut un décibel. Par exemple, une différence de 3 décibels représente en fait le double du volume sonore produit. Tous les consommateurs ne sont pas forcément au courant de cette information.

electro etiquette energie

Il y a d’autres informations présentes sur l’étiquette énergétique mais elles dépendent de l’appareil sur lequel elle se trouve. Voici tous les appareils sur lesquels on peut retrouver une étiquette énergétique :

  • Machine à laver ;
  • Séchoir ;
  • Lave-vaisselle ;
  • Frigo ;
  • Congélateur ;
  • Four ;
  • Ampoule ;
  • Télévision ;
  • Hotte ;
  • Chaudière/boiler ;
  • Climatisation, etc.

Les caractéristiques énergétiques en fonction de l’appareil

En plus des trois informations citées ci-dessus, à savoir le grade énergétique, la consommation énergétique et la production de bruit, il y a d’autres axes pris en compte en fonction du type d’appareil dont il est question.

Nous allons présenter ci-dessous les nouveautés et méthodes de calculs en fonction de l’appareil électroménager.

Les informations qu’on retrouve sur l’étiquette énergie par type de produit
Appareil Avant Maintenant
Machine à laver
  • Consommation moyenne calculée pour 220 lavages ;
  • Consommation d’eau pour 220 lavages ;
  • Niveau sonore exprimé en décibels uniquement ;
  • Pas de durée de programme.
  • Consommation moyenne calculée pour 100 lavages ;
  • Consommation d’eau calculée pour 100 lavages ;
  • Niveau sonore exprimé en décibels et de A à D ;
  • Durée du programme économique.
Lave-vaisselle
  • Consommation calculée pour 280 lavages ;
  • Consommation d’eau pour 280 lavages ;
  • Niveau sonore exprimé en décibels uniquement ;
  • La capacité du lave-vaisselle en nombre de couverts ;
  • Pas de durée de programme.
  • Consommation calculée pour 100 lavages ;
  • Consommation d’eau pour 100 lavages ;
  • Niveau sonore exprimé en décibels et de A à D ;
  • Pas de changement ;
  • Durée du programme économique.
Frigo / Congéateur
  • Consommation moyenne estimée sur une année complète d’utilisation ;
  • Niveau sonore exprimé en décibels uniquement.
  • Pas de changement ;
  • Niveau sonore exprimé en décibels et de A à D.
TV / Écran
  • Consommation moyenne calculée par an à raison de 4h/jour d’utilisation ;
  • La taille diagonale de l’écran est exprimée en pouces et en centimètres.
  • Consommation moyenne estimée pour 1000h d’utilisation ;
  • La taille diagonale de l’écran est exprimée en pouces, centimètres et pixels.

Les changements ne sont donc pas si nombreux et s’avèrent plus pratiques dans la plupart des cas. Le calcul de la consommation moyenne est plus logique à comprendre pour 100 lavages ou 1000 heures.

Avant, le calcul était fait sur base d’une moyenne d’utilisation annuelle mais c’est très compliqué pour le consommateur de se représenter des estimations pareilles. D’autant plus que la consommation et l’utilisation des appareils est complètement différente d’une personne à l’autre, d’une famille à l’autre.

Une famille de 4 personnes aura une consommation moyenne annuelle de sa cuisinière bien supérieure à une personne seule ! Les consommations électriques et consommations de gaz sont aussi très variables en fonction de la composition du ménage.

Une étiquette énergétique en détails

etiquette energie

Voici une étiquette énergie comme vous pouvez en retrouvez sur les électroménagers que vous achetez. Voyons de quoi est composée cette étiquette et comment interpréter les informations présentées.

Cette version-ci concerne plus particulièrement les lave-vaisselles.

La partie supérieure nous indique qu’il s’agit d’une étiquette énergétique de l’Union européenne et garantit donc sa véracité.

Le code QR est une nouveauté de la nouvelle version de l’étiquette énergétique. Lorsqu’il est scanné, il renvoie vers la base de données européenne EPREL et fournit davantage d’informations concernant le produit et sa classe énergétique.

La consommation moyenne en kWh pour 100 lavages.

La capacité de remplissage du lave-vaisselle, exprimée ici en nombre de couverts qu’il est possible de placer dans l’appareil.

La consommation d’eau du lave vaisselle par cycle exprimée en litres.

La durée du programme économique.

Le volume sonore de l’appareil lors de son utilisation ainsi qu’une classification allant de A à D pour avoir une meilleure idée du volume.

Faut-il se fier de l’étiquette énergie ?Non, il faut cependant prendre les informations avec une certaine mesure. Les méthodes de calcul sont standardisées et effectuées par le fabricant lui-même. Il est donc intéressant de pouvoir comparer les appareils entre eux mais il ne faut pas considérer les estimations de consommation comme des informations formelles. Il peut y avoir des différences entre ce que vous lisez sur l’étiquette et la consommation réelle observée plus tard chez vous.

gaz et electricite

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Notre call center est actuellement fermé. Laissez-nous votre numéro de téléphone et l'un de nos conseillers vous rappellera.

Mis à jour le