Vous êtes ici

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz? Faites-vous épauler gratuitement par l’un de nos conseillers en énergie
☎ 0 71 96 37 91 Rappel gratuit

Notre call center est actuellement fermé
Laissez votre numéro pour un rappel

L'évolution des prix du kWh d'électricité en Belgique

Le prix de l'électricité a une incidence certaine sur le pouvoir d'achat des ménages belges. Observons quelles ont été les dernières tendances en Belgique (et ses pays voisins) et comment atténuer cette évolution à la hausse du prix de l’électricité.

Comparer l'évolution des prix de l'électricité avec les pays voisins

Première information marquante, la Belgique est toujours le deuxième pays le plus cher en électricité. L'Allemagne reste le pays le plus cher tant pour les clients résidentiels que pour les professionnels la Belgique est le pays européen le plus cher en électricité juste après l'Allemagne

Comparaison de la facture annuelle d’électricité en Belgique et ses pays frontaliers
Pays/périodes 12/2015 06/2016 12/2016 06/2017 12/2017 06/2018 12/2018
Belgique 782 €/an 850 €/an 858 €/an 920 €/an 903 €/an 896 €/an 964 €/an
Allemagne 1 008 €/an  1 011 €/an  1 015 €/an  1 041 €/an  1 049 €/an  1 045 €/an  1 052 €/an 
France 600 €/an 614 €/an 605 €/an 604 €/an 612 €/an 620 €/an 618 €/an
Pays-Bas 668 €/an 570 €/an 569 €/an 581 €/an 586 €/an 651 €/an 674 €/an
Angleterre 760 €/an 705 €/an 649 €/an 708 €/an 707 €/an 736 €/an 775 €/an

Pour une consommation de : 3 500 kWh /an en compteur mono-horaire. Source: rapports sur l’évolution des prix de l’énergie de la CREG.

Une seconde observation, est que l’augmentation du prix de l’électricité est plus forte en Belgique que dans ses pays voisins. Un Belge, avec une consommation de 3 5000 kWh/an, a vu sa facture annuelle augmenté de 182 euros en 3 ans. Soit une augmentation 3x plus importante qu’en Allemagne (+ 50 euros) et 10x fois forte qu’en France (+ 18 euros). Cette évolution s'explique par la situation incertaine du parc nucléaire en Belgique.

Pour ce qui est de la facture totale de gaz naturel pour les particuliers, la Belgique a évolué au cours des trois trimestres (12/2017 à 12/2018): La Belgique est passée de deuxième pays le moins cher au troisième pays le moins cher après l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Comment se compose le prix de l'électricité?

Les prix des tableaux ci-dessus portent sur le prix final de l’électricité. Mais ce dernier se compose de divers éléments: frais de transport, coûts de distribution, des prélèvements et du coût de l'énergie. Chaque acteur du marché perçoit un pourcentage de la facture finale que le consommateur doit payer à son fournisseur d'électricité.

  1. Les frais de transport du gestionnaire de réseau de transport:
    Ils correspondent à la rémunération pour les missions d'Elia, qui gère le réseau de transport haute tension. Ce tarif est approuvé par le régulateur fédéral, à savoir la CREG.
  2. Les frais de distribution GRD:
    Ils correspondent à la rémunération pour les missions des gestionnaires de réseau de distribution qui gèrent le réseau de distribution basse et moyenne tension.
  3. Les Taxes et cotisations:
    Ils incluent la cotisation énergie verte, la cotisation fédérale et la surcharge pour clients protégés.
  4. Le coût de l'énergie:
    Il est déterminé par le fournisseur, qui peut sur cette partie du prix uniquement, être plus compétitif que ses concurrents.

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez l'article “Comment est composé le prix de l'électricité en Belgique?”.

Comment atténuer l'augmentation des tarifs de l'électricité ?

Les statistiques sur la consommation d'électricité permettent d’évaluer la consommation par foyer en Belgique. Elle s’avère être admirablement faible en raison d'un très bon taux de pénétration du gaz naturel comme mode de chauffage. Cette consommation moyenne est estimée à 3 928 kWh en 2016.

Pourtant, d’après la CREG, les ménages belges perdent chaque année beaucoup d'argent en disposant d’un contrat qui n’est pas aux meilleures conditions du marché actuel. Le prix de l’électricité - calculé en kWh - varie en fonction de la région dans laquelle vous vivez, mais surtout de votre fournisseur.

Une étude de la CREG montre que les 10 fournisseurs d'électricité les plus chers du pays fournissent encore 50 % des ménages wallons et 66 % des Flamands. À Bruxelles, 28 % des ménages se fournissent chez les 5 les plus chers du marché de l’énergie. À l’inverse, les 10 fournisseurs d'électricité les moins chers, eux, ne représentent que 14 % du marché en Wallonie, 24 % en Flandre et 9 % à Bruxelles.

En Belgique, il existe un potentiel d’économie des ménages pouvant atteindre, en moyenne, 200 euros annuel, juste pour l’électricité.

Les Belges ne changent pas de fournisseur, car la démarche est trop compliquée ? Faux ! Depuis la libéralisation du marché de l’énergie, changer de fournisseur est très facile et ne prend que quelques minutes. La procédure est non seulement gratuite mais extrêmement simple, sans couure d’énergie et sans intervention technique au sein de votre logement. Autrement dit, rien ne change en dehors du prix.Vous souhaitez être épaulé par l’un de nos conseillers en énergie ? Appelez-nous gratuitement au: ☎ 071 96 37 91

Vous êtes indépendant ou patron de PME ?

Toujours selon les chiffres de la CREG, 75 % des PME et indépendants wallons se fournissent chez les 10 fournisseurs d’électricités les plus chers et seulement 6 % d’entre eux se fournissent chez les moins chers du marché (70 % contre 19 % en Flandre et 44 % contre 6 % à Bruxelles). Il est grand temps de changer, le potentiel économique pour de grands consommateurs d’électricité, tels que les patrons PME ou les indépendants, est d’autant plus important : 2.351 euros par an en Wallonie, 2.422 en Flandre, et jusqu'à 2.305 euros à Bruxelles.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus