Vous êtes ici

Souscrire à un contrat d'électricité / gaz avec CallMePower

071 96 37 91

Lundi au vendredi de 8h à 19h & Samedi de 8h30 à 12h30

Comment calcule-t-on la consommation de gaz ?

Votre consommation en gaz apparaît en mètre cube (m3) sur votre compteur bien qu'elle soit souvent facturée en kilowattheure (kWh). En effet, tout consommateur raccordé au réseau de gaz naturel reçoit une facture de gaz qui est basée sur sa consommation en kilowattheure, alors que le compteur mesure la consommation de gaz en mètres cubes (m³). 

Une méthode basée sur les taux de conversion

Le coefficient de conversion entre mètre cube de gaz naturel et kilowattheure dépend de trois facteurs : l’altitude, le type de gaz naturel et la composition du gaz. En moyenne, 1 mètre cube de gaz naturel équivaut à 10,2 kWh en Belgique. Il faut savoir que les GRD appliquent des taux de conversion légèrement différents et qu'ils procèdent régulièrement à des évaluations qui peuvent modifier le coefficient de conversion indiqué sur vos factures d’un mois à l’autre.

Comment s'établit le calcul de la consommation annuelle ?

On calcule la différence entre l’index actuel et celui de l’année précédente. Le résultat indique le volume de gaz qui a été livré, exprimé en m³.
On multiplie ensuite ce chiffre par un facteur de conversion (de 10 environ) pour exprimer en kWh la quantité d'énergie effectivement consommée. En effet, la quantité d'énergie (ou le pouvoir calorifique) du gaz varie dans le temps et selon le type de gaz. C'est pourquoi on ne peut pas facturer uniquement sur la base de son volume.

  • En Belgique, deux types de gaz sont disponibles sur différents réseaux :
  • du gaz dit riche, avec un pouvoir calorifique haut (gaz de type H).
  • du gaz dit pauvre, avec un pouvoir calorifique bas, plutôt consommé par les particuliers en ville (gaz de type L).

À partir de là, comment déterminer la quantité d'énergie réellement consommé en fonction du type de gaz ? Il faut transformer le volume de gaz livré (en m3) en énergie (en kWh). Pour cela, on multiplie le volume (mesuré par le compteur) par la valeur moyenne du pouvoir énergétique du gaz pendant la période concernée. En Wallonie, on compte approximativement 10kWh/m3.
Ce calcul est effectué par votre gestionnaire de réseau de distribution (GRD). Ensuite, pour établir votre facture de gaz, votre fournisseur multiplie cette quantité d'énergie par le prix du kilowattheure correspondant au tarif de votre contrat d'énergie actuel. 

Le tout expliqué par ce calcul simple:

  • Exemple d'un relevé de l’index du compteur gaz :

janvier 2014: 16 000 m³
janvier 2015 : 19 100 m³
Consommation annuelle : 19 100 - 16 000 = 3100 m³
Équivalent en kWh : 3100 x 9,9 = 30 690 kWh

Les avantages de ce système de calcul

De cette manière, vous avez la certitude de payer seulement pour l’énergie effectivement reçue

De cette manière, vous avez la certitude de payer seulement pour l’énergie effectivement reçue.
Meme si le compteur est alimenté par du gaz de provenances ou de pouvoirs énergétiques différents, le consommateur paie ainsi un montant qui correspond à la quantité d’énergie équivalente.
Les seules différences de tarifs encore susceptibles d'intervenir  proviennent des tarifs différents des fournisseurs. Mais sur ce point, vous avez le choix de souscrire avec un fournisseur moins cher.

Comment fonctionne un compteur de gaz ?

Le gaz agit sur deux membranes du compteur, ce qui provoque un mouvement qui est transformé en mouvement rotatif par une transmission mécanique qui fait tourner un système de roulettes qui enregistre la quantité de gaz.
Si vous rencontrez un problème sur votre compteur de gaz, vous devez contacter votre gestionnaire du réseau de distribution (GRD). Pour trouver votre GRD, cliquez ici

 

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus