comparer fournisseur

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Faites-vous épauler gratuitement par l’un de nos conseillers en énergie

Vous désirez être conseillé pour souscrire à un contrat d’électricité/gaz?

Notre call center est actuellement fermé. Laissez votre numéro de téléphone pour vous faire rappeler par l'un de nos conseillers.

Qu'est ce que la carte de désactivation?

Les chiffres évoquent près de 40.000 compteurs à budget actifs sur le territoire. Le plus souvent installés par le gestionnaire de réseau de distribution à la suite d'ennuis financiers rencontrés par l'ancien occupant, ce type de compteur constitue pour tout un chacun un outil de maîtrise de son budget énergie. Toutefois, ce compteur n'est pas sans contrainte, ni toujours adapté pour le nouveau locataire...

Pourquoi mon logement dispose t-il d'un compteur à budget?

Le point de départ

Tout part bien souvent d'un problème financier ponctuel, ou de quelques factures de retard. En effet, comme on peut le vérifier de manière récurrente dans la presse, de plus en plus de belges ne parviennent plus à payer leurs factures de gaz et d'électricité. Alors même que la Flandre s'apprête à supprimer la gratuité de l'électricité, la Wallonie commence à programmer sa mise en place. Dans le cas d'impayés, le fournisseur commercial (Electrabel, Luminus, Eni, Lampiris, Essent etc...) a rompu la relation contractuelle avec l'ancien locataire.

C'est alors qu'un fournisseur par défaut, prévu par la loi, est désigné par le GRD, fournisseur qui s'avère être lui même dans ces circonstances exceptionnelles (lire l'article sur l'exemple du GRD ORES). Si le fournisseur commercial résilie le contrat passé avec son client (l'ancien locataire), celui-ci a 60 jours pour trouver un nouveau fournisseur. Évidemment, il devient plus difficile de trouver un fournisseur "classique" dans ce cas de figure. Après ces 60 jours, le gestionnaire de réseau de distribution prend la relève et assure la fourniture de gaz et d'électricité.

Le placement d'un compteur à budget

C'est, dans bien des cas, l'étape suivante. Le locataire est la plupart du temps obligé de faire installer un tel compteur. Avec lui, le gaz et/ou l'électricité ne sont fournis que s'ils ont été payés d'avance, dans le but de ne pas laisser grimper encore davantage les arriérés.

Quelque soit le statut de l'occupant (locataire ou propriétaire) le GRD installera le compteur à budget. Ainsi le propriétaire ne peut interagir pour éviter cette installation. Le gestionnaire de réseau règle l'ensemble de la procédure directement avec le client et donc avec l'occupant de l'appartement ou de la maison.

En pratique, comment cela fonctionne-t-il ?

Lorsqu'un compteur à budget est installé et activé dans votre habitation, vous ne recevez plus de factures d'acompte. A la place, vous utilisez une carte fournie par votre gestionnaire de réseau (ORES, TECTEO, …) pour "recharger" votre compteur d'un certain montant. Lorsque le montant disponible est presque épuisé, un "bip" sonore vous avertit qu'il est temps de prendre vos dispositions pour recharger votre compteur à budget (voir le cas des compteurs à budget du GRD ORES pour la procédure de rechargement ici).

Qui paie le placement du compteur ?

compteur

Sur ce point, et dans le cas uniquement d'un problème financier, la mise en place est gratuite. En revanche si la demande émane expressément de l'occupant, alors la pose sera facturée par le GRD.

Et le retrait du compteur à budget?

Si vous désirez que le compteur à budget soit retiré de votre maison ou de votre appartement, le gestionnaire de réseau le fera, mais à vos frais. Inutile de préciser que la facture peut être élevée. La solution la plus plus pratique et la plus économique consiste à le laisser tout simplement désactivé. Pour cela le nouveau locataire devra recevoir une carte de désactivation nécessaire à l'arrêt du mode de fonctionnement en prépaiement. Le compteur dit classique fonctionne alors comme précédemment et en assurant en continu la consommation de gaz ou d'électricité.

Une telle désactivation du compteur à budget est gratuite. Elle occasionne pas mal de paperasse administrative pour le nouveau locataire!

La carte de désactivation

Soit vous souhaitez conserver le compteur à budget et bénéficier de ses avantages : c'est votre fournisseur (après la souscription du nouveau contrat à votre nom pour le nouveau logement) qui signalera à votre GRD que vous reprenez le compteur. Soit vous n'en avez pas l'utilité : signalez à votre fournisseur la situation et en fonction de votre situation vis-à-vis de lui (en cas d'impayés) il demandera à votre GRD (ORES, RESA TECTEO, EANDIS, SIBELGA entre autres) de désactiver la fonction "prépaiement" du compteur à budget.

Dans le second cas de figure, la carte de désactivation est à retirer auprès des bureaux agrées par votre GRD, qui aura établi cette carte unique propre à votre compteur, sur demande de votre fournisseur.

En aucun cas, vous ne devez utiliser la carte de rechargement de votre prédécesseur à l'adresse que vous occupez!

Comment désactiver le compteur à budget dans mon nouveau logement?

Le compteur à budget n'est pas désactivé par le gestionnaire de réseau, d'office, dès le départ du précédent occupant du logement. Avant de pouvoir désactiver ce compteur à budget, et de profiter en continu de votre alimentation électrique et/ou de gaz naturel, il faut souscrire un contrat auprès d'un fournisseur.

Souscrire un contrat d'électricité et de gaz

En effet la première chose à faire avant l'emménagement est de vous assurer que les compteurs soient bien en fonction. Il vous suffit de prendre contact avec nous au numéro de téléphone 071 96 37 91. Une fois un contrat d'électricité et/ou de gaz à votre nom établi, le fournisseur introduit alors auprès de votre gestionnaire de réseau une demande de désactivation. Ce dernier demande la préparation d'une carte de désactivation de la fonction "prépaiement" pour que vous puissiez utiliser votre compteur de manière tout à fait classique. Et vous recevrez à nouveau des factures d'acompte.

La procédure à suivre

Les différentes étapes de la désactivation :

  1. Insérez la carte dans le compteur, la puce côté gauche et la flèche vers l'avant.
  2. Le code 9 s'affiche dans la case de gauche sur le cadran. Il signifie que la carte est acceptée. Vous entendrez deux tonalités sonores une fois toutes les données mises en mémoire.
  3. Si un autre chiffre s'affiche, c'est que la carte n'est pas reconnue
  4. Vous ne pouvez retirer la carte du compteur que lorsque vous voyez l'écran "désactivation réussie" sur le cadran.
  5. Le compteur à budget fonctionne maintenant comme un compteur bi-horaire normal sans carte de rechargement.
  6. Cela nécessite parfois de réenclencher l'interrupteur du compteur à budget peut-être désactivé lors de la manipulation. Relevez-le pour le réenclencher, de même que le disjoncteur
  7. Le GRD vous demande de renvoyer la carte de désactivation, ainsi que la carte de rechargement qui se trouve encore en votre possession.

Vais-je être coupé durant le basculement vers le compteur normal?

Le temps écoulé entre la souscription du contrat d'électricité et/ou de gaz naturel et la réception de la carte de désactivation peut être relativement important en fonction de la situation. Surtout si le compteur à budget ne dispose plus de crédit. Ce laps de temps plus ou moins long sans électricité et/ou gaz peut être évité en contactant le plus tôt possible le fournisseur et le GRD afin de souscrire le contrat d'électricité et/ou de gaz à votre nom.

Certains occupant soucieux de maîtriser au plus près leur budget dédié à l'électricité et au gaz naturel, s'appuieront sur l'usage raisonné que permet le compteur à budget. Et cela malgré les nombreuses contraintes liées aux rechargements répétitifs qu'il nécessite. D'une manière générale, l'utilisation du compteur à budget correspond davantage aux petites consommations, liées à l'éclairage et aux branchements usuels pour électricité par exemple. En revanche, nous le déconseillons pour les logements équipés d'un chauffage électrique ou d'un boiler du fait de leur consommation. Il en va de même pour le chauffage au gaz naturel. Quoiqu'il en soit, la première chose à entreprendre lors de l'emménagement dans le nouveau logement, est de souscrire un contrat d'électricité et de gaz à votre nom, compteur à budget ou non!...